Ballade entre copains sur le Haut Tarn...

03.11.2016

Fin octobre 2016, on se retrouve dans les Cévennes avec les copains du club de Vaires. Au programme, le Tarn et compagnie... Les niveaux d'eau des affluents n'étant pas au rendez-vous, nous ne naviguerons que sur le Tarn et tant qu'à être là, nous ferons le parcours du haut!

Evidemment, c'est toujours l'Aventure dès que l'on évoque le club de Vaires .... On se retrouve donc sur place, au milieu de nulle part, dans un champ à proximité du Tarn, au petit matin car les copains ont eu l'excellente idée d'arrivée vers 4 heures du matin. Le réveil est plutôt difficile et froid et heureusement, Sam n'a pas oublié sa cafetière et nous pouvons enchaîner nos habituels 5 cafés du matin en attendant le soleil et le dégel ... Le camping sauvage à cette époque de l'année, c'est toujours un bon moment ... Après une longue réflexion sur le choix du parcours, c'est finalement Thibault qui tranche: "Allez on va sur le Haut Tarn, comme ça c'est fait et on en parle plus". Stratège le Thibault qui veut se débarrasser une fois pour toute de ce parcours et qui se met en condition pour exercer son sport favori en haute rivière: le portage.

Les températures remontent et nous embarquons finalement vers 13h30, sous le soleil! Excellente idée d'embarquer si tard, nous serons presque certains de finir de nuit! Le premier rapide, le gouffre des Oules plante rapidement le décor: Oliv et Blaise choisissent la passe de droite pour franchir le gouffre, tandis que Thibault et Sam choisissent la ligne technique proposée par Thibault: débarquement au bout de 7,50 mètres de navigation puis beau portage rive gauche! Après ce premier passage, nous enchaînons les rapides assez rapidement et notre sérénité permet même à Thibault de bien enchaîner et de ne pas influencer Sam sur ces choix. Nous arrivons donc assez rapidement au gouffre de Helm ... ahh non c'est le seigneur des anneaux ça ... Nous arrivons donc au gouffre des Meules où Blaise propose d'une manière très autoritaire : " on va repérer rapidement et on choisit vite si l'on porte ou non" Finalement, seul Olivier décide de franchir le rapide dans sa totalité et il mériterait d'ailleurs une note très artistique pour le franchissement puisqu'il a réussit à tout faire en 1 rapide: tête en bas, bateau en avant, bateau en arrière, crêpe dans l’équerre, débouchage de sinus dans le gouffre ... Devant cette démonstration du coach, Sam et Thibault porte et Blaise embarque en haut de la chute.

Très vite, après 1 ou 2 bains et coincement, nous arrivons à la trompette. Sam, très sage, décide de porter ... Mais il suit d'un peu trop près le Coach et "oublie" de s'arrêter avant le rapide... Malgré les excellents conseils du Coach : "en avant et pagaie", Sam se retourne en haut de la trompette ce qui va lui permettre de faire un repérage assez précis du fond du rapide. D'ailleurs, ce sont ces précieux indices qui permettront à Oliv et Blaise de franchir avec succès le passage, avec au passage, un magnifique salto sous marin à l'arrivée du rapide! Cette expérience malheureuse de Sam ne va pas le mettre en confiance pour la suite et c'est une occasion en or pour le malicieux Thibault pour l'influencer dans le choix des futurs portages!

La suite du parcours est un enchaînement de passages et il y en a tellement qu'on ne les compte plus.. Oliv et Blaise s'amusent comme des fous dans l'eau. Thibault quand à lui a pris Sam sous son aile et lui explique les bons choix et les bonnes lignes pour porter. A deux, ils vont exceller dans cet art du franchissement. Malgré leurs qualités athlétiques, le parcours est long et encore plus long lorsqu'on le fait à pied! Le temps passe et la nuit arrive. Vers 19h00, cela devient critique et Blaise le sage prend la décision d'arrêter la navigation. Nous voilà donc dans la nuit, sur les bords du Tarn, en train de tirer nos bateaux en quête d'un chemin pour retrouver la route. Fort heureusement, nous étions en fait qu'à quelques mètres de l'arrivée et c'est avec le sourire que nous retrouvons le lac du barrage, synonyme de fin du parcours.

Le soir, direction le restaurant et le lendemain, nous ferons une randonnée à pied dans les Cévennes!